Description du projet

Le Projet MUSE (Monitoring Urbain Santé Environnement) consiste à "Développer les activités physiques adaptées/être présent au meilleur endroit et au meilleur moment vis à vis de la qualité de l'air". Par ailleurs, MUSE vise à élaborer et valider un modèle d'aide à la décision et au pilotage pour les collectivités (principe de smart city) vis à vis de la qualité de l'air, à destination du citoyen.

Enfin MUSE vise à élaborer/exploiter de nouveaux outils (ESanté, applications smartphones (BREATHE UP puis EMuse), capteurs individuels) ainsi que former les professionnels et le grand public vis à vis de la quaté de l'air extérieur mais aussi intérieur.

L'axe de recherche principal consiste en la mise à disposition et surtout l'appropriation d'informations et d'outils par différentes populations vulnérables  le grand public dont les populations vulnérables socialement, les populations à risques (femmes enceintes, enfants et personnes agées)et les patients (pathologie respiratoire, cardiaques ..) concernant la qualité de l'air .  Il repose sur la mise en place d'un système d'observation et de monitoring multimodal de la qualité de l'air (smart monitoring) à l'échelle d'un territoire (collectivités, métropoles..).

Les facteurs intervenants dans une future extrapolation (raisonnement à l'échelle d'une ville) sont à l'étude.

Les recommandations sont basées sur le recueil et l’exploitation des données de la qualité de l'air via les ATMO et différents capteurs, de données sanitaires dites signaux faibles (gênes, crises) déclarées par les participants, les modes de communication et d’accompagnement adaptés : application smartphone avec un volet santé élaboré spécifiquement pour le projet eMUSE, site internet, compte twitter @projetmuse...

Le 1er   volet du projet MUSE (Mars 2017-Mars 2018) s'est déroulé au niveau du Quartier des Moulins et sur Nice.

Actuellement; il se déploie en parallèle en Région SUD et en Région Hauts de France en partenariat avec l'Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique (APPA), BILOG et le soutien de la Faculté de Pharmacie de Lille.

 

Le Projet MUSE a bénéficié / bénéficie de plusieurs financements dans le cadre d’appels à projets:

Phase 1:Agence régionale de Santé (ARS) PACA,Conseil régional PACA et IDEX Jedi

Phase actuelle: Agence régionale de Santé (ARS) Hauts de France, ADEME, Conseil départemental 06

NB: Un grand merci à Amélie ANTON pour la co élaboration du logo de MUSE