Résultats attendus et perspectives

Les résultats obtenus dans le cadre du Projet MUSE dans son 1er volet (Mars 2017-Mars 2018)  ont été d'élaborer et d'évaluer l'usage d'un modèle visant à favoriser "le déploiement d'activités physiques adaptées au meilleur endroit et au meilleur moment vis à vis de la qualité de l'air" grâce à une approche innovante: globale, volet santé spécifique d'une application smartphone ...

Les populations visées de manière générale par MUSE sont les personnes particulièrement vulnérables vis à vis de la qualité de l'air (personnes âgées, patients atteints de pathologies respiratoires ou cardiaques, femmes enceintes, enfants ...), mais également le grand public.

MUSE vise donc essentiellement la prévention : améliorer la prise en charge des citoyens, avec un focus sur les populations vulnérables, vis à vis de la qualité de l'air, notamment au quotidien / exposition chronique. Ceci correspond parfaitement aux priorités définies par la Stratégie nationale de santé publiée en décembre 2017 par le Minsitère de la santé et le Plan National Santé Environnement 4.

Parallèlement, via le volet MUSE TAS (Territoire Air Santé), les productions correspondront également à une aide à la décision pour les collectivités des services à déployer de manière collective et individuelle dans ce domaine de la qualité de l'air.

"La smart city au service du smart citoyen"