Résultats attendus et perspectives

Les résultats attendus dans le cadre du Projet MUSE dans son 1er volet (Mars 2017-Mars 2018)  sont de favoriser "le déploiement d'activités physiques adaptées au meilleur endroit et au meilleur moment vis à vis de la qualité de l'air" grâce à une approche innovante: globale, volet santé spécifique d'une application smartphone ...

Les populations visées sont les personnes particulièrement vulnérables vis à vis de la qualité de l'air (personnes âgées, patients atteints de pathologies respiratoires ou cardiaques, femmes enceintes, enfants ...), mais également le grand public.

L'ensemble concerne donc essentiellement la prévention : améliorer la prise en charge des citoyens, avec un focus sur les populations vulnérables, vis à vis de la qualité de l'air, notamment au quotidien / exposition chronique. Ceci correspond parfaitement aux priorités définies par la Stratégie nationale de santé publiée en décembre 2017 par le Minsitère de la santé.

Parallèlement, les productions correspondront également à une aide à la décision pour les collectivités des services à déployer de manière collective individuelle dans ce domaine de la qualité de l'air.

"La smart city au service du smart citoyen"