Partenaires

MUSE est un  projet particulièrement collaboratif associant des partenaires académiques :

Le porteur : Le Laboratoire de Soins Pharmaceutiques et de Santé Publique (L 2SP) du CHU de Nice

Les partenaires académiques :

- Le Pôle de Santé des Moulins-Méridia (PS3M)

- Association pour la Prévention Pollution Atmosphérique (APPA PACA)

- UMR Espace

- URE Emergence Transitions

Les partenaires industriels

- Engie Ineo

- Observia

- Laboratoire TERA

Les partenaires associés

- Air PACA

- Azur Sport Santé

- Métropole Nice Côte d’Azur

- Ville de Nice Direction Santé et de l’autonomie

Les financeurs

- Centres de Référence (Université Côte d’Azur) portés par l’IMREDD

- ARS PACA

- Conseil Régional PACA

Travaux en cours

Le projet MUSE est actuellement en plein déploiement après un lancement officiel le 21 mars 2017.

Depuis janvier, l'application et son volet santé BREATHE Up est disponible. Elle est régulièrement améliorée afin d'intégrer les propositions des utilisateurs et des professionnels de santé.

Mars 2018 correspond notamment à l'évaluation par les différents participants des différents services de MUSE: application BREATHE Up, site, compte twitter, messages et recommandations diffusés. L'évaluation est essentiellement qualitative au travers de plusieurs questionnaires et entretiens semi directifs. Ceux ci sont pilotés par le Laboratoire TransitionS expert du domaine.

Le 20 mars 2018, aura lieu le dernier COPIL (comité de pilotage) pour ce 1er volet du projet MUSE.

Un nouveau projet "MUSE 2" sera soumis à l'ARS (agence régionale de santé) et Conseil régional PACA afin de poursuivre le projet en 2018-2019 sur de nouveaux objectifs : Evaluer le changement de comportement des patients et des professionnels de santé, mise à disposition de capteurs individuels ...

Courant avril, le rapport final de MUSE 1 sera terminé. Une synthèse sera mise sur le site internet afin que les participants puissent en prendre connaissance.

 

Résultats attendus et perspectives

Les résultats attendus dans le cadre du Projet MUSE dans son 1er volet (Mars 2017-Mars 2018)  sont de favoriser "le déploiement d'activités physiques adaptées au meilleur endroit et au meilleur moment vis à vis de la qualité de l'air" grâce à une approche innovante: globale, volet santé spécifique d'une application smartphone ...

Les populations visées sont les personnes particulièrement vulnérables vis à vis de la qualité de l'air (personnes âgées, patients atteints de pathologies respiratoires ou cardiaques, femmes enceintes, enfants ...), mais également le grand public.

L'ensemble concerne donc essentiellement la prévention : améliorer la prise en charge des citoyens, avec un focus sur les populations vulnérables, vis à vis de la qualité de l'air, notamment au quotidien / exposition chronique. Ceci correspond parfaitement aux priorités définies par la Stratégie nationale de santé publiée en décembre 2017 par le Minsitère de la santé.

Parallèlement, les productions correspondront également à une aide à la décision pour les collectivités des services à déployer de manière collective individuelle dans ce domaine de la qualité de l'air.

"La smart city au service du smart citoyen"

MUSE fête son 1er Anniversaire !

Le projet MUSE avait été lancé officiellement le 21 mars 2017.

1 an après, ce 20 mars 2018 est l'occasion de faire le bilan des productions de ce 1er volet du projet MUSE lors du Compité de pilotage.

Elles seront courant avril mises en igne sur le site.