Smart Citoyen

Les informations présentées ici correspondent à des extraits de différents travaux autour des smart city et notamment le rapport au Premier ministre « De la smart city au territoire d’intelligence(s), L’avenir de la smart city » de Luc Belot en avril 2017.

La synthèse et points clés sont élaborés par le L2SP. Des questions ? Adressez un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Depuis environ les années 2000, de nombreuses villes au niveau mondial dont la France se positionnent comme des smart city ou villes intelligentes. A quoi correspond ce « concept » ?

Synthèse

La « ville intelligente » (smart city) ou « territoire intelligent »  lie le développement urbain au développement humain au travers de différentes actions, très variables selon les villes impliquées. Elle doit être collaborative et être construite autour des besoins des citoyens qui ne sont plus considérés comme des consommateurs des services mais comme des partenaires et des parties prenantes de son développement. Les technologies et les nombreuses nouvelles informations disponibles doivent ainsi favoriser l’implication du citoyen comme un partenaire actif. L’utilisation des données le concernant doit être fortement sécurisée. Des actions d’information et d’accompagnement doivent lui être proposées afin qu’il puisse réellement être un « smart citoyen » - citoyen intelligent. C’est ce concept qui est décliné dans les différents projets portés par le Laboratoire de soins pharmaceutiques et de santé publique (L2SP) et ses partenaires, dont MUSE (Monitoring Urbain Santé Environnement) visant à « développer les activités physiques adaptées au meilleur endroit et au meilleur moment vis-à-vis de la qualité de l’air ».

De la smart city ...

... au Smart citoyen

Illustrations