De l’incertitude à la décision : La situation actuelle

De l’incertitude à la décision : La situation actuelle

Les relations santé et environnement sont et resteront complexes et le domaine de la santé environnementale est avant tout celui de l’incertitude ce qui ne signifie pas inaction.

En dehors des situations accidentelles, la mise en place de mesures de contrôle et de prévention dans les pays industrialisés a fait diminuer les problèmes de risque biologique ou toxique liés à des expositions à de fortes doses de contaminants.

La situation actuelle se caractérise avant tout par des niveaux d’exposition relativement faibles, chroniques et multiples.

En terme de stratégie nationale, elle est définie par le troisième Plan National Santé Environnement (PNSE 3 2015-2019) qui vise à réduire autant que possible et de façon la plus efficace les impacts des facteurs environnementaux sur la santé afin de permettre à chacun de vivre dans un environnement favorable à la santé.

Afin de répondre aux préoccupations locales et d’aborder des problématiques propres aux territoires, le PNSE est décliné dans l’ensemble des régions sous la forme de Plans Régionaux Santé Environnement (PRSE). Ces plans sont copilotés par l’Etat, l’Agence régionale de santé (ARS) et en général le Conseil régional. Ces organismes mènent différentes actions, labélisent et financent certains projets répondants aux objectifs du PRSE.

Ainsi le projet MUSE fait partie des projets labellisés PRSE 3 et bénéficie notamment de financement ARS et Conseil régional