Les pollens allergisants

Les espèces végétales à pollen allergisant d’intérêt majeur en France métropolitaine, c’est-à-dire vis-à-vis desquelles le risque allergique peut être considéré comme très élevé, sont les suivantes :

les graminées ;

-  le bouleau (principalement dans la partie nord de la France) ;

-  le cyprès, le thuya, le genévrier et d’autres cupressacées (principalement dans la partie sud de la France) ;

-  l’ambroisie à feuilles d’armoise dans les secteurs infestés par cette plante envahissante.

 

Les espèces vis à vis desquelles le risque allergique peut être considéré comme élevé en France sont les suivantes :

-  la pariétaire (principalement dans la partie sud de la France) ;

-  l’olivier (principalement dans la partie sud de la France) ;

-  l’armoise ;

-  l’aulne ;

-  le noisetier ;

-  le charme ;

-  le platane (de façon localisée, le nombre d’arbres a fortement diminué ces dernières années) ;

-  le chénopode, l’amarante et d’autres espèces de la famille des Amaranthaceae (en augmentation) ;

-  le plantain.

 

Dans le cadre de MUSE, vous pouvez déclarer vos allergies à ces pollens au niveau de votre profil de l’application BREATHE Up.